Les retards de paiement des clients impactent-ils la probabilité de défaillance des entreprises ?

Les délais de paiement accordés à leurs clients exposent les fournisseurs à des problèmes de trésorerie, aggravés en cas de retards de paiement et susceptibles de les mettre financièrement en difficulté.

Pour autant, l’estimation de la probabilité de défaillance d’une entreprise à partir d’un modèle de score montre que les effets de retards de paiement de ses clients restent relativement circonscrits. En effet, si l’existence de retards clients augmente la probabilité de défaillance d’une entreprise de 25 %, et de 40 % si les retards excèdent un mois, des structures financières dégradées la multiplient au minimum par 4.

On estime finalement que seules 8 entreprises défaillantes sur 100 sont potentiellement exposées à ce risque, dont les trois quarts à cause de retards supérieurs à 30 jours. Néanmoins, si les retards prennent de l’ampleur, tous les types d’entreprises sont concernés, quelles que soient leur taille, leur ancienneté ou leur situation financière.

Lire la suite en cliquant ici

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *