Équipez-vous des bons outils en temps de crise pour maîtriser vos délais de paiement

Esker France est un partenaire très impliqué dans la réussite des Assises des délais de paiement. Pour cette 7e édition, se déroulant dans des circonstances très particulières, Thomas Honegger, son directeur, revient sur les raisons de ce partenariat et sur quelques bonnes pratiques à adopter en temps de crise pour consolider la trésorerie des entreprises.

Quelle synergie motive votre partenariat avec la FIGEC et l’AFDCC, coorganisatrices des Assises des délais de paiement ?


En tant que partenaire de l’AFDCC depuis plusieurs années, nous intervenons et échangeons avec ses membres lors de web conférences et séminaires sur des problématiques métiers dont les délais de paiement.
De plus, nous aidons au quotidien les fonctions finances et comptables à optimiser et maîtriser leur trésorerie en leur proposant des solutions de digitalisation :

Notre solution de dématérialisation des factures fournisseurs permet à nos clients de traiter plus rapidement les factures reçues en accélérant notamment les circuits de validation, et ainsi respecter les délais de paiement définis avec leurs fournisseurs.

Par ailleurs, nous proposons une solution de dématérialisation des factures clients qui permet d’assurer la diffusion des factures dans le bon format et via le canal préféré d’envoi des clients (courrier, e-mail, EDI, portail web, plateforme Chorus Pro…). Les clients de nos clients peuvent ainsi payer leurs factures plus rapidement.

En cas de non-paiement, notre CRM de recouvrement permet d’automatiser toutes les tâches manuelles, comme par exemple les relances par e-mail, pour que les Credit Managers et chargés de recouvrement se concentre sur l’essentiel, telle que la relation client.

Pour couvrir l’ensemble de la gestion du poste client, nous venons également de lancer deux nouvelles offres, qui permettent de gérer le risque crédit client et de faciliter la gestion des encaissements.

Les retours de nos clients nous confortent dans l’idée que la digitalisation leur permet de réaliser de nombreux bénéfices dont la réduction des délais de paiement que ce soit du côté client ou fournisseur.

Il nous semblait dont évident d’être impliqué dans cet événement. Nous souhaitons apporter notre expertise et notre vision, transmettre les témoignages de nos clients et échanger avec les métiers.


Replay webinar du 9/9/20 sur la digitalisation des processus financiers – Thomas Honegger – ESKER

Esker France était le premier partenaire des Assises des délais de paiement à intervenir durant un webinar coproduit par la FIGEC et l’AFDCC. Son président, Thomas Honegger, a relevé le défi avec brio tant sur le fond que la forme en respectant parfaitement le timing de son intervention animée par Jérôme Mandrillon, le Délégué Général de l’événement.

La thématique sur laquelle Thomas Honegger intervenait était la digitalisation des processus financiers au service de la relation client/fournisseur.

Le replay intégral du webinar est accessible ICI


Cette année, plus encore qu’à l’accoutumée, la question du recouvrement des factures est vitale pour garantir la pérennité même de nombreuses entreprises.

Parmi les conséquences de la crise de la COVID-19, on note une augmentation des délais de paiement et du nombre de factures impayées, des changements dans la manière de travailler (télétravail) et la progression des pratiques de paiement douteuses et abusives.

Pour garantir leur survie, les entreprises doivent se fixer pour objectif prioritaire de recouvrer leurs créances à tout prix, et cela passe notamment par l’élaboration d’un plan de continuité d’activité.

Pour y parvenir, voici quelques actions qu’elles peuvent enclencher :

Faire un point sur leur situation actuelle

Il est nécessaire d’identifier quels sont les clients les plus touchés, d’évaluer pour chacun d’entre eux le risque de non-paiement, de déterminer quels sont les clients à risque ou/et qui ont un gros encours afin d’analyser leur solvabilité. Il est également utile de dresser la liste des clients en dépassement de limite de crédit pour surveiller les prévisions d’encaissement.

Adapter leur stratégie de recouvrement

Il est utile de revoir les catégories de clients. Par exemple, l’un de nos clients a créé une segmentation « spécial COVID » comprenant l’ensemble de ses clients les plus risqués selon leur secteur d’activité. Ainsi, en se concentrant sur les relances prioritaires, il devient possible de privilégier les montants les plus élevés à recouvrer ou les clients les plus risqués. L’utilisation d’un CRM de recouvrement est à conseiller à ce stade. Il permet d’envoyer automatiquement des relances personnalisées par e-mail en fonction du profil payeur des clients, de prioriser les tâches à effectuer, d’avoir une visibilité totale sur les actions de recouvrement, la situation des comptes… et ainsi faire gagner du temps aux équipes qui peuvent se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée comme la gestion d’un compte à risque ou analyser les données pour améliorer les processus en place.

Passer à la facturation électronique

Pour ne pas subir une nouvelle fois les défaillances des services postaux, nous préconisons le passage à la facturation électronique ! Elle permet également d’anticiper la réglementation concernant les échanges inter-entreprises (B2B). En effet, l’article 153 de la loi de finances 2020 votée le 28 décembre 2019, a annoncé une extension de l’obligation de la facturation électronique aux relations B2B. L’entrée en vigueur de cette obligation sera progressive, entre le 1er janvier 2023 et le 1er janvier 2025, selon un calendrier et des modalités fixés par décret en fonction, notamment, de la taille et du secteur d’activité des entreprises concernées.

Une solution de dématérialisation des factures clients facilite leur envoi rapide et sans erreur, pour un règlement plus rapide. Un autre avantage de la facturation électronique réside dans la réduction des coûts de traitement et des frais directs, le gain de temps, l’archivage en ligne et le risque d’erreur quasi nul.

Faciliter le paiement de leurs clients

Pour les clients qui rencontrent des difficultés financières, vous pouvez revoir avec eux leurs conditions de paiement et/ou étaler leur dette sur une plus longue période, accorder des remises pour paiement anticipé aux clients qui sont en mesure de payer plus tôt et proposer aussi des options de paiement en ligne (carte bancaire, prélèvement SEPA).

Rester en contact avec leurs clients

Un relationnel fort permet de repérer les clients rencontrant des problèmes de trésorerie pour trouver des solutions avec eux. Il est ainsi possible d’octroyer des délais de paiement exceptionnels et de mettre en place un échéancier de paiement.

Améliorer la collaboration entre les équipes

Durant la crise, de nombreux salariés ont été contraints de travailler depuis leur domicile notamment avec des processus papier. En plus de la perte de temps engendrée par un processus manuel, certains ont dû mal à se concentrer sur les tâches les plus importantes comme par exemple la gestion des clients à risque. Grâce à une solution de digitalisation, les entreprises peuvent par exemple créer et personnaliser des « to do list », en fonction de leurs règles de relance prédéfinies. Il est également possible d’affecter des tâches à un collaborateur (par exemple à un commercial) pour résoudre plus rapidement les litiges et améliorer en parallèle la satisfaction client.

Dématérialiser les factures fournisseurs

Cette dématérialisation accélère le traitement des factures à distance par les comptables qui peuvent ainsi respecter les délais de paiement prévus.

Pour les entreprises, la digitalisation des processus financiers n’est plus une question : elle devient une nécessité. Elle joue un rôle essentiel dans la transformation digitale des cycles Procure-to-Pay et Order-to-Cash. Cette transversalité permet de disposer d’une vue à 360° sur tous les échanges commerciaux, ce qui améliore de manière globale les performances des entreprises. En s’équipant des bons outils digitaux, les organisations favorisent le travail à distance de manière efficace, limitent les risques d’impayés, et respectent les délais de paiement pour la plus grande satisfaction de leurs clients et fournisseurs.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *