Replay du 5 mai 2021 – Focus Île-de-France des Assises digitalisées des délais de paiement

L’AFDCC et la FIGEC, avec le soutien de la CCI Paris-Île-de-France de la région Île-de-France et de la CCI Hauts-de-Seine ont organisé un rendez-vous régional francilien, autour des comportements de paiement et des entreprises en difficultés.

Cette édition régionale s’est déroulée en direct tout au long de la matinée du 5 mai 2021 depuis un studio TV située à Cœur Défense dans les locaux de la CCI Hauts-de-Seine. Elle était d’autant plus attendue que les entreprises françaises sont à la croisée des chemins tandis que le calendrier du retour à la normale se précise. Quant à la région Île-de-France, son rôle de poumon économique, mérite qu’on s’y attarde tout particulièrement. Informations, analyses et cas pratiques ont émaillé cette matinée où sont intervenus experts, représentants de l’Etat, des CCI et de la Région ainsi que des chefs d’entreprises de toutes tailles au cours d’ateliers et de tables rondes animés par le journaliste Rachid Arhab et Jérôme Mandrillon, Délégué Général des Assises des délais de paiement.

Après le mot d’accueil de Patrick Ponthier , Président de la CCI Hauts-de-Seine , de Charles Battista, Président de la FIGEC et d’Eric Scherer, Président de l’AFDCC, le premier atelier débutait par les grandes lignes de la restitution de l’Observatoire des délais de paiement commentées par sa présidente Jeanne-Marie Prost à quelques jours de sa remise officielle à Alain Griset, Ministre délégué auprès de Bruno Le Maire ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargé des Petites et Moyennes Entreprises. Cette dernière faisait part notamment de bonnes surprises contenues dans ce rapport et invitait « à ne pas céder au catastrophisme ».

Suivait le premier témoignage d’une entreprise avec Roland André, Directeur Général Adjoint de Docaposte. Il expliquait en quoi la dématérialisation est un levier de réduction des délais de paiement.

L’Île-de-France étant le sujet principal de cette matinée, il appartenait aux intervenants de la table ronde suivante de tracer l’état des lieux des délais de paiement dans cette région.

Défi relevé par Alain Luminel, Responsable pôle expertise financière chez Ellisphere, Thomas Bonte, Analyste scoring specialist chez ‎Creditsafe France et Thierry Millon, Directeur des études d’Altares D&B.

Comment réussir la reprise,  le rôle des donneurs d’ordre dans la consolidation de la trésorerie des entreprises, la comparaison de l’IDF en matière de respect des délais de paiement par rapport au reste de la France et de nos voisins européens ont fait l’objet de la part de chacun des intervenants d’une analyse précise et illustrée.

L’atelier d’après visait à expliquer comment l’affacturage inversé collaboratif  est un levier d’optimisation de la trésorerie des entreprises avec Eric Turbot, Directeur Général Délégué au Commerce chez BNP Paribas Factor France. Il s’est attelé à expliquer les avantages de ce dispositif encore trop méconnu par les entreprises d’Île-de-France.

Les intervenants suivants sortaient quelque peu des limites de la région pour s’attarder sur les enjeux macro-économiques liés aux délais de paiement.

Frédéric Visnovsky, Médiateur National du Crédit et Pierre Pelouzet, Médiateur des entreprises se sont appliqués à rappeler quelques principes autour du PGE et des relations inter-entreprises tandis que la reprise économique dépend en grande partie de la responsabilité des donneurs d’ordre vis-à-vis de la trésorerie de leurs fournisseurs.

Quant à François Perret, Directeur Général de Pacte PME, il présentait les vertus de l’approche collaborative permettant aux TPE et PME de peser davantage sur leur marché et face à leurs clients en fédérant leurs compétences et savoir-faire.

L’automatisation du prélèvement bancaire, levier de réduction des délais de paiement, est un axe de réflexion majeur pour les entreprises et un passage obligé dans un contexte de forte tension sur les trésoreries avec la reprise inédite qui s’annonce à la fin des restrictions. Cette nouvelle technologie au service de la trésorerie des entreprises a fait l’objet d’une explication par Brice Huet, co-fondateur d’Okarito et de Boris Piquet , expert en paiement chez  Gocardless.

L’équipe organisatrice des Assises des délais de paiement donne la parole à des experts mais cherche aussi les témoignages d’entreprises et de collectivités. Ce retour du terrain était porté durant cette matinée par Céline Legoubey, Directrice des affaires financières à la mairie de Boulogne-Billancourt et Baptiste Renouard, chef étoilé du restaurant l’Ochre.

Les leviers de la digitalisation pour réduire les délais de paiement constituent un pan entier de la nécessaire modernisation des rapports entre les fournisseurs et leurs clients. Transformation numérique, modification des processus de traitement des factures, formation des personnels ont fait l’objet d’un tour d’horizon avec Nathalie Chupin, Directrice Nationale des ventes d’Esker France.

La résilience globale de l’économie française ne doit pas occulter la difficulté réelle de secteurs entiers. Quelles solutions s’offrent aux entreprises en difficulté pour poursuivre leur activité et retrouver le chemin de la croissance ? Quels sont les recours qui s’offrent à elles, vers quels organismes peuvent-elles se retourner ? 

Cette table ronde rassemblait autour de ces problématiques concrètes, Sonia Arrouas, Présidente du Tribunal de Commerce d’Evry, Présidente de la Conférence des juges consulaires de France, Aruna Soogrim, Responsable de l’Observatoire consulaire des entreprises en difficultés (OCED) de la CCI Paris Île-de-France, Amandine Pepers, Juriste Conseil – Droit des affaires à la CCI Paris Île-de-France, Valérie Marillat, Responsable Régionale du service financement des entreprises à la CCI Paris – Hauts-de-Seine et Béatrice Veyssière, Chargée de Mission « Sauvegarde des entreprises » pour la Région Île-de-France.

Cette matinée bien remplie touchant à sa fin sa conclusion & les remerciements revenaient à Didier Kling, Président de la CCI Paris Île-de-France 

Les Assises des délais de paiement ne pourraient se dérouler sans ses partenaires que la FIGEC et l’AFDCC souhaitent tout particulièrement remercier.

Altares – Dun and Bradstreet, Banque de France, BNP Paribas Factor France, Bpifrance, Creditsafe, Coface, Docaposte, Ellisphere, Esker France, Factofrance, GoCardless, Intrum et Urios.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *