Prix & Assises2018-12-06T13:08:45+00:00

Evénement placé sous le parrainage de Monsieur Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances.

Les prix des délais de paiement ont été créés en 2014, à l’initiative de CompinnoV, agence conseil en innovation et organisateur de rencontres d’affaires, afin d’alerter sur la mortalité des entreprises. En effet, chaque année, 60 000 entreprises mettent la clé sous la porte, dont un tiers en raison de problèmes de trésorerie, liées majoritairement au crédit interentreprises. 

A l’époque, deux acteurs clé du monde économique mettent en garde sur le sujet. Dominique Leblanc, président de WanSquare, et Jean-Hervé Lorenzi, alors président de l’Observatoire des délais de paiement. Ce dernier souhaite communiquer autour de la thématique: urgence de limiter la mortalité des entreprises, majoritairement les PME, en améliorant leur trésorerie et en réduisant le crédit interentreprises. 

Sujet éminemment d’actualité, dont la résonnance médiatique porte un intérêt collectif, les prix des délais des paiements étaient nés. Les prix seuls tout d’abord en 2014, puis associés aux Assises des délais de paiement dès la deuxième édition, dont l’organisation couplée des deux événements est portée par CompinnoV.

Saluer les pratiques exemplaires

Depuis 2014, les prix des délais de paiement saluent les pratiques exemplaires d’entreprises et d’organismes publics en faveur de la réduction des délais de règlements. Rappelons que les retards sont à l’origine d’une défaillance sur trois d’entreprise et que 32 % des entreprises françaises subissent encore aujourd’hui des retards dans le règlement de leurs factures.

Cinq prix pour cinq catégories

Chaque année, les candidatures sont ouvertes aux grands groupes, entreprises de taille intermédiaire (ETI), PME, organismes publics, territoires, dont la politique vise à respecter et réduire les délais de paiement avec leurs fournisseurs.  

Des critères d’évaluation identiques sont retenus pour les entreprises du secteur privé et les structures publiques et parapubliques : quelles actions spécifiques ont été mises en place pour s’assurer du respect des délais légaux et contractuels ? Quelles dispositions pour soutenir la trésorerie des fournisseurs notamment les TPE/PME dans le cadre d’une politique d’achats responsables ? Au-delà des effets financiers, ces actions ont-elles des effets sur les relations clients/fournisseurs ?

Les prix sont remis à l’occasion des Assises des Prix des délais de paiements, dont la prochaine édition aura lieu le 31 mai 2018.

Le Jury

Jean-Pierre Villetelle

Dirige depuis 2012 l’Observatoire des entreprises, service de la Direction des entreprises de la Banque de France

Eric Turbot

Directeur de l’action commerciale et membre du comité exécutif de BNP Paribas Factor

Marc Sauvage

Président, CNA

Laurent Playez

Directeur B2B France, American Express Cartes et Solutions Corporate

Fabrice Pédro-Rousselin

Président, CODINF

Salah Obeida

Président, RAVI

Thierry Millon

Directeur des études chez Altares

Sophie de Menthon

Présidente, Mouvement ETHIC

Dominique Leblanc

Président, Wansquare, Information & Finance Agency

Eric Latreuille

Président, AFDCC

Thibault Lanxade

Président du pôle entrepreneuriat et croissance, MEDEF

Hervé Hillion

PDG fondateur Say Partners, président Auctus Lending

François Guilbaud

Directeur maîtrise et optimisation du BFR, PWC France

Patrick Gaillard

Directeur exécutif de la FIM

Eric Champenois

Direction du financement du court terme

Sabine BASILI

Vice-Présidente de la CAPEB en charge des affaires économiques

Charles-Henri D’AUVIGNY

Président de la F2iC depuis 2012

Janin AUDAS

Président, cabinet 01 Audit Assistance, vice-président et trésorier du mouvement ETHIC – administrateur et membre du comité des experts.

Philippe Audouin

DFCG

Jean-Hervé Lorenzi

Président, pôle Finance Innovation & président, Cercle des Économistes

Les Assises

Plus qu’un événement support pour la remise des prix, les Assises des délais de paiement sont un rendez-vous de premier ordre qui met sur le devant de la scène les dernières actualités en matière de délais de paiements : études, enquêtes, baromètres…

Chaque année, le programme des Assises regroupe des experts pour informer, échanger, débattre, partager. Economistes, personnalités du monde politiques, grands décideurs, chefs d’entreprises, cabinets d’études, c’est l’implication de chacun et la présence de tous qui font des Assises des délais de paiement un événement de référence.

Les grandes lignes du programme des Assises des délais de paiement

En cours de montage

Les Assises et la remise des Prix des délais de paiement commenceront à 14h

Intervention de Madame Delphine Geny-Stephann, secrétaire d’Etat auprès de Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances

    • Jeanne-Marie Prost, présidente de l’Observatoire des délais de paiement
    • Pierre Pelouzet, médiateur des entreprisesLes délais de paiement, point d’étape 2018
    • Jean-Hervé Lorenzi, président, Pole Finance Innovation
  • PACTE et Délais de paiement
    • Intervention de Jean-Noël Barrot, économiste, député, vice-président de la Commission des finances de l’Assemblée nationale.
  • Résultats de l’enquête « Délais de paiement » réalisée par Teresa Monroe et Challenge’s, à la demande de CompinnoV.
  • Table ronde : la diversification des sources de financement : Les nouvelles alternatives, le poste fournisseur, factoring classique, reverse factoring, plateforme de financement de factures, etc…
    • AMEX
    • BNP Factor
    • La Banque Postale
    • Grand groupe
  • Panorama des comportements en matière de délais de paiement en France et à l’international, par Thierry Million directeur des études (Altarès).Délais de paiement et…
    • Les acteurs publics (DGFIP)
    • Les bonnes pratiques dans l’application des règles (DGCCRF)
  • Table ronde : Délais de paiement, un des éléments d’un cycle complet : de bout en bout
  • De l’accord de commande au paiement (order to cash) numérisation des flux.
  • Un entrepreneur sous-traitant de rang 2 , 3,…
  • Représentant de AFDCC
  • Présentation du baromètre de la médiation des entreprises.

Point d’étape des commissaires aux comptes : 1° remontées, questions, ressentis. La confidentialité des comptes

  • Un représentant de la Compagnie Nationale des Commisaires aux Comptes
  • Sébastien Raspiller  (à confirmer)

Conclusion

  • Jeanne-Marie Prost
  • Pierre Pelouzet

Cocktail

Les 5° Assises des délais de paiement auront lieu le 31 mai 2018 au MEDEF.

Agenda version du 6 avril

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section][et_pb_section fb_built= »1″ _builder_version= »3.0.98″][et_pb_row _builder_version= »3.0.98″][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »3.0.98″ parallax= »off » parallax_method= »on »][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

PRIX PME : GROUPE EQUITY

Groupe Equity (Issy-Les-Moulineaux) est une société d’intermédiation RSE entre les clients grands comptes et les sociétés de prestations de services dans le domaine numérique et digital. Depuis sa création, la jeune PME ne cesse de réduire ses délais de paiement fournisseurs pour atteindre 5,25 jours de paiement avant l’échéance contractuelle (4,4 millions d’euros de CA facturés pour le compte de ses 65 fournisseurs). Regarder la vidéo de présentation de Groupe Equity.

PRIX TERRITOIRE : TOULOUSE METROPOLE 

Sous l’impulsion d’une charte des marchés publics, la métropole toulousaine a réduit de moitié en deux ans ses délais de paiement (18,76 jours en 2017) et propose 30 % d’avances aux fournisseurs entreprises du BTP. La collectivité locale qui regroupe 37 communes compte 10 000 fournisseurs (budget traité de 1,13 milliard d’euros). Regarder la vidéo de présentation de Toulouse Métropole.

PRIX ORGANISME PUBLIC: MINISTERE DE LA CULTURE

Pour le ministère de la Culture, la réduction des délais de paiement est devenue un objectif prioritaire du Plan de modernisation de la chaîne de la dépense, adopté fin 2014. En deux ans, il a réduit les délais de paiement de 60 %, soit en 2017 une moyenne de 20,2 jours. Le ministère compte plus de 8 000 fournisseurs actifs pour un budget traité de 3,51 milliards d’euros.

PRIX ETI – GRAND GROUPE: CREDIT AGRICOLE CENTRE-EST

Cette caisse régionale (couverture Ain, Rhône, Saône-et-Loire et nord des départements de l’Ardèche, la Drôme et l’Isère) a réduit ses délais de paiement de 6 jours en deux ans (26,9 jours en 2017) en mettant en place un plan d’actions. La banque coopérative régionale considère ses engagements auprès de ses quelque 1 800 fournisseurs (environ 20 000 factures traitées) au même titre que son engagement de financement et d’investissement dans le tissu économique local. Regarder la vidéo illustrant l’empreinte socio-économique du Crédit Agricole Centre-Est

PRIX « COUP DE COEUR » ORGANISME PUBLIC: CENTRE DE SERVICE PARTAGÉS DÉPENSES DU SERVICE DE LA SANTÉ DES ARMÉES»

Cette entité du service Santé du ministère des Armée (ministère qui avait reçu le prix organisme public en 2017) qui centralise quelque 100 000 factures (2 560 fournisseurs, 249 millions de budget traité) a amélioré le délai global de paiement de 24 jours en dessous du délai règlementaire, grâce à l’optimisation des circuits de validation, la mise en place de nouveaux outils et une rationalisation des contrôles.

Rappel du contexte des délais de paiement en France

Depuis 2009, la loi plafonne strictement les délais de paiement contractuels interentreprises. Ces délais ne doivent pas dépasser 60 jours à compter de la date de la facture, ou 45 jours fin de mois (article L. 441-6 du code de commerce), des délais spécifiques étant prévus pour certains produits ou services (article L. 443-1 du code de commerce).

  • 635 milliards d’euros : c’est le chiffre vertigineux du crédit Interentreprises en France, soit environ un tiers du PIB de la France (source FIGEC).
  • 51 jours : c’est le délai de règlement des fournisseurs. Le délai d’encaissement clients se fixe à 44 jours (source Rapport annuel 2017 de l’Observatoire des délais de paiement).
  • Les retards de règlement reculent en France : 10,6 jours en moyenne fin 2017 (source Altares – Dun & Bradstreet).
  • 43.6% : c’est le taux des entreprises françaises payant à l’heure leurs fournisseurs en 2017 (source Altares – Dun & Bradstreet).
  • Les retards de paiement seraient à l’origine d’une défaillance d’entreprise sur trois (soit près de 50 000 emplois en 2017).

Les archives

Retrouvez ici les archives de la remise des prix

Ce site utilise des cookies et des services tiers. Ok