Rencontre avec Katia Dumont, Credit Manager

/, Articles/Rencontre avec Katia Dumont, Credit Manager

Rencontre avec Katia Dumont, Credit Manager

  • Quelle est votre perception aujourd’hui de la problématique des délais de paiement ?

Après quelques années en tant qu’acteur du cycle order to cash puis en tant que credit manager à la fois dans des grands groupes et dans des ETI, je pense que la négociation des délais de paiement est encore un sujet tabou dans de nombreuses entreprises notamment au sein des PME et des ETI. Il en est de même pour le respect des délais de paiements. De nombreux responsables commerciaux et/ou dirigeants ont peur de perdre leurs clients s’ils relancent le règlement de leurs factures. Au sein des grands groupes, la perception est tout à fait différente puisque le cashflow et/ou l’EBITDA (1) sont des indicateurs souvent déclencheurs d’une partie des rémunérations variables des cadres et cadres dirigeants. Cette différence de perception est, à mon sens, paradoxale puisque ce sont les entreprises de taille plus petites qui souffrent le plus souvent du manque de trésorerie…

(1) : Le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (BAIIDA) ou, en anglais, earnings before interest, taxes, depreciation, and amortization (EBITDA) désigne, en finance, le bénéfice d’une société avant que n’en soient soustraits les intérêts, les impôts et taxes, les dotations aux amortissements et les provisions sur immobilisations (mais après dotations aux provisions sur stocks et créances clients).
  • En quoi les Assises et Prix des délais de paiement est un événement qui contribue à y répondre ?

Les assises et prix des délais permettent de restaurer une forme d’équilibre, ou plutôt d’équité, dans la relation clients / fournisseurs. Cette dernière devrait s’inscrire dans une dynamique où il serait vertueux de régler ses fournisseurs en temps et en heure et de respecter les législations en vigueur vis-à-vis des délais de paiements.

  • Quels bénéfices attendez-vous de son déploiement en région (à Lyon cette année) ?

Je pense que le déploiement en région est une excellente opportunité de toucher un public d’entreprises de taille plus petite ainsi que des entreprises exportatrices avec des problématiques différentes vis-à-vis des délais de paiement des filiales françaises de groupes internationaux implantées en région parisienne.

  • L’innovation au service de la fluidité des process de comptabilité au service des paiements fournisseur (notamment celle en rapport avec la transformation numérique) est-elle déjà une réalité pour vous ? Est-elle efficace ou quelles difficultés soulève-t-elle ? Qu’en attendez-vous ?

Nous entendons de nombreux acteurs du marché parler de transformation numérique et de digitalisation du cycle order to cash qui semble s’accélérer au sein des entreprises notamment pour le paiement, la dématérialisation des factures, les campagnes de relances automatiques par email, le calcul de scoring, le blocage des commandes selon le profil de clients etc. Tous ces exemples sont désormais des réalités pour les credit managers. L’innovation est un atout car elle permet de gagner en productivité, en fiabilité et de concentrer les équipes uniquement sur les missions à forte valeur ajoutée comme par exemple la résolution des litiges en direct avec les clients. La montée en compétence des équipes, le management du changement, et la mise en place d’outils de mesure sont autant de challenges à relever quand on souhaite digitaliser sa fonction.

Katia DUMONT, Credit Manager

Je participe à l'évènement

Candidatez aux prix « Entreprises »

Candidatez aux prix «Organismes publics»

2019-05-06T09:19:15+00:00
Ce site utilise des cookies et des services tiers. Ok